Ardoise photovoltaïque et Tuile photovoltaïque CAPTELIA - IMERYS Terre Cuite

Ardoise photovoltaïque Imerys

Ardoise photovoltaïque Imerys

La société IMERYS Terre Cuite est spécialisée dans les toitures en tuiles de terre cuite.

En novembre 2008, IMERYS Terre Cuite s'est associée avec EDF ENR (Energies Nouvelles Réparties) pour créer la filiale CAPTELIA qui est en charge de la conception et du développement de la Tuile ou Ardoise Photovoltaïque.

Captélia réunit ainsi le savoir faire des deux sociétés mères dans le développement photovoltaïque, la Toiture et l’Energie. Le but est de produire des systèmes photovoltaïques parfaitement intégrés en toiture, étanches et auto-ventilés. La société propose ainsi des tuiles photovoltaïques mais aussi des ardoises photovoltaïques et des tuiles thermiques.

Installation de tuiles photovoltaiquesAllier efficacité énergétiques et esthétique, c'est le créneau de ces nouvelles ardoises photovoltaïques. Mais pour séduire les acheteurs, l'ardoise photovoltaïque doit avant tout est fiable dans le temps, efficace et conserver la fonction originelle des ardoises ou tuiles en terre cuite

C'est pourquoi IMERYS Terre Cuite garanti l’étanchéité de son système photovoltaïque pendant 20 ans et garanti le rendement des ardoises photovoltaïques pendant 25 ans à 80% du rendement initial.

Tuiles photovoltaiques Imerys Terre CuiteLes tuiles photovoltaïques sont testées en soufflerie dans des conditions climatiques extrêmes. Elles garantissent un bon rendement de conversion de l'énergie solaire en électricité grâce à un système auto-ventilé qui permet de maximiser le rendement des tuiles solaires.

Les tuiles photovoltaïques IMERYS Terre Cuite forment un système entièrement intégré au bâti qui permet un rendu esthétique appréciable et sans surépaisseur. Ces tuiles solaires sont adaptable en neuf comme en ancien sur la quasi-totalité des toitures en tuiles terre cuite.

Mots clés : IMERYS Terre Cuite, CAPTELIA, ardoise photovoltaïque, tuile photovoltaïque
Article publié le 03/07/2011
 
Partagez :  Twitter Facebook
Un peu plus...

Les commentaires sont fermés.